MotivéSens Première publication

A lire dans le JTCC :

Animé par un thérapeute formé ; MotivéSens™ peut être utilisé en individuel ou en groupe, l'IFFORTHECC vous propose des ateliers de formations et de supervisions spécifiques et en exclusivité. Inscrivez-vous.

Conclusion

L’intervention positive par le jeu apparaît qualitativement comme une approche bien acceptée par les participants et augmentant objectivement leur satisfaction. De prime abord, la thérapie semble avoir le même impact que la TCC classique de 3e vague, permettant par conséquent au thérapeute d’élargir sa palette d’interventions et s’adapter au mieux à la problématique de son patient. L’utilisation du médiateur se révèle finalement davantage bénéfique puisqu’elle favorise le bien-être psychologique (authentique et durable) et améliore notamment le sentiment d’autonomie du patient et sa relation avec autrui. Une pratique continue [43] et non routinière (c.-à-d. qui multiplie les expériences de flow) [44] peut toutefois apparaître nécessaire pour cristalliser certains effets, notamment en termes d’acceptation de soi. L’intégration d’une phase d’implémentation (préparation des ressources [45]) et d’accompagnement à l’action (mobilisation et feed-back[46]) peut également être souhaitable pour soutenir plus encore le patient dans son cheminement, cette intégration faisant souvent défaut dans le cadre des serious play [47]).

Lire l'article dans son intégralité jusqu'au 14/07/2107 :  www.elsevier.com/copyright avec l'accord des auteurs.

Publiée le 15 mars 2017

< Afficher toutes les actualités